Quelques proverbes maliens

10351019_500724370055822_6044437637575246548_n« On ne devient pas intelligent chaque jour, mais on trouve de nouvelles expérience après chaque événement »

« Quand tu vois la tête de quelqu’un dans l’ombre, c’est que celle de quelqu’un est sous la chaleur pour le nourrir » (les populations rurales en général travaillent sous le soleil)

« Quand tu vois les yeux tourner dans la masse, ils cherchent des connaissances »

« Quand tu vois la langue circuler entre les doigts, si elle ne cherche pas le sel, elle cherche l’huile » (Chez nous au village, on mange avec la main)

« Deux personnes malignes ne peuvent pas dépouiller le diable car personne ne veut aller vers la tête »

« Le lièvre aime habituellement courir, quand on lui annonce que la case de sa belle mère a pris feu, il a l’intention de prêter une cinquième patte »

« La manière d’accueillir l’invité à table lui permet de bien manger ou pas »

« Quand l’inviter prend l’éventail parce que le repas est chaud, le propriétaire du plat doit faire souffler le vent »
« Deux oiseaux à longs becs ne peuvent pas se nettoyer les yeux »

« Quand tu tue ton chien méchant, le celui d’autrui te mord »
« Dire que l’aveugle est intelligent et qu’il marche dans les rues du village sans guide, ce serait le village où il est né et a grandit »

« Echanger une chèvre contre une autre, c’est qu’une d’entre elles est porte-malheur »

« Fais-moi voir met le curieux en retard »
« Quand on envoie le coq chercher de la viande, s’il ne l’a pas eue, ils est lui-même de la viande »

« Si tu vois que quelqu’un décide de ne pas manger sa part de couscous au cours d’un voyage en groupe, c’est qu’un d’entre eux partage le sien avec lui »

« On peut retirer sa main dans celle d’un lépreux sans la tirer avec force »

« Celui dont tu soignes les dents, croque tous tes arachides »

« Un seul doigt ne peut pas soulever le cailloux »

« Le chien de la jeunesse court vite, mais celui de la vieillesse connait la forêt mieux que lui »

« L’étranger a de gros yeux, mais il ne voit pas loin »

« Le village appartient au chef de famille, mais je veux mourir ce soir fait ce qu’il veut »

« Quand on va en brousse avec un sourd, s’il fuit, ne t’arrête pas parce qu’il n’a pas entendu, il a vu »

« Je n’aime pas ceci, j’aime cela, c’est qu’on t’a montré deux »

« Le groupe qui se dirige chez le chef de famille, ça ne vaut pas la peine que le fils du chef de famille se mette au mur pour les regarder venir »

« Sous l’orage, chacun s’occupe de sa propre tête »

« Si on ne tolère pas la vache pour le lait du matin, on la tolère pour le lait du soir »

« Le nerveux ne peut pas manger à sa faim, du repas chaud »

Advertisements

2 commentaires sur “Quelques proverbes maliens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s