Mali caco (Tchatcho) au lieu de Mali Sajo (sadio)

Monument à Bafoulabé
Monument à Bafoulabé

Mali caco (Tchatcho( serait le nom d’un hippopotame avec des points blancs sur la tête. Il vivrait dans le fleuve à côté du village de Bafoulabé et aurait lié amitié avec quelqu’un dans le village (certains disent une fille.) A cause de ces points blancs sur le front, les populations l’auraient appelé Mali caco (Tchatcho) (hippopotame dépigmenté) en Français. L’animal serait tué par un chasseur étranger du nom Bedje Coulibaly venu de Ségou et serait inhumé comme un habitant du village avec des chansons. Selon un habitant du village que j’ai demandé sur place, la tombe de l’animal existe encore non loin du village. L’histoire est connue des maliens parce qu’elle a été chantée par plusieurs artistes maliens.

DSCF7708Sur cette image prise dans le village de Bafoulabé par moi-même, on peut lire Mali cajo, Mali caco en bambara..

Ici, l’objet est de tenter de voir claire entre Mali Sadio et Mali Tchatcho. Il est alors nécessaire que les historiens et les hommes de culture se mettent au travail pour lever cette équivoque au niveau de ces deux appelations.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s