Système de conservation traditionnelle de poissons vivants

Outil traditionnel de conservation de poissons vivants
Outil traditionnel de conservation de poissons vivants

Quand les pêcheurs pressentent qu’ils ne pourront pas vendre au marché, toute la quantité de poissons capturés en une journée, ils en réservent pour d’autres jours où la pêche ne sera pas bonne. Pour maintenir ces poissons vivant, ils utilisent un outil traditionnel appelé « Bolon » en bambara.

La technique consiste à déposer dans cet outil traditionnel fixé  à ciel ouvert dans l’eau du fleuve, une partie de la quantité de poissons capturés vivants. Ainsi, les poissons peuvent continuer à mouvoir dans l’eau sans pouvoir s’échapper. Cette conservations de poissons à pour but de ne pas avoir à jeter de poissons non vendu au marché et de pouvoir fournir les clients en poissons même les jours où la pêche n’est pas bonne.

DSCN8210Selon Monsieur Konaté, pêcheur à Bafoulabé dans la Région de Kayes, témoigne que c’est à partir de cette technique qu’ils arrivent à fournir le marché en poissons même les jours où la pêche n’est pas bonne. Aussi, ça leur permet de pouvoir satisfaire les besoins des clients qui se présentent spontanément pour demander du poisson tout frais, c’est-à-dire capturé dans l’eau dans l’immédiat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s