Découvrir le Mali à travers des symboles agricoles

A l'accueil des autorités lors des cérémonies au Mali
A l’accueil des autorités lors des cérémonies au Mali

Dans notre pays, lors d’une cérémonie officielle, nos autorités et leurs délégations, (même s’ils le savent déjà) découvrent depuis à l’accueil par les populations, les activités principales activités  de la localité.

A chaque fois qu’une autorité de notre pays fait un déplacement pour prendre part à cérémonie officielle dans une localité de notre pays, elle est d’abord reçue généralement par deux, trois ou même quatre filles au milieu d’une grande foule à l’accueil. Chacune des filles portent dans leurs mains, une calebasse remplie d’un cadeau qu’elles lui offrent. C’est tout d’abord un geste symbolique de l’hospitalité mais également et surtout, pour dire à cette autorité que la principale activité de la localité est basée sur l’agriculture si les calebasses contiennent des céréales, sur la pêche, si les calebasses contiennent du poisson et sur l’élevage si elles contiennent du lait, le Mali étant un pays agropastoral par excellence. Dans une localité où différentes activités sont tenues, on retrouve dans les calebasses, les symboles de ces activités qu’on offre à l’autorité.

Nous devons apprécier cette pratique à sa juste valeur dans notre pays parce qu’elle permet de savoir qu’on cultive du mil, du coton à Sikasso, du mil, sorgho et arachide à Ségou, du riz à Niono et qu’on pratique de l’élevage et de la pêche (à travers du lait et du poisson) à Mopti par exemple.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s