Le logo du cinquantenaire du Mali sur cette tenue, une erreur d’organisation

???????????????????????????????

Ici, une erreur du comité d’organisation se constate au niveau de la tenue portée par les filles peules lors des démonstrations culturelles à Diafara pendant les cérémonies de la traversée des bœufs.

Chaque année, yaraal, la traversée des bœufs constitue un grand événement à Diafarabé où on assiste à des démonstrations culturelles. Lors de cette cent quatorze seizième édition, une très grosse erreur d’organisation a attirant l’attention du public présent sur les lieux : la présence du logo du cinquantenaire sur la tenue des filles lors de leurs démonstrations. Si la présence de ce logo avait un autre sens, il a été difficile pour certaines personnes et pour moi de le déchiffrer car ça ne correspondait pas du tout au thème du jour.

DSC_0206Lors de cette cérémonie de la traversée des bœufs à Diafarabé, les filles peules, bien coiffées, ont fait de très belles démonstrations culturelles comme nous pouvons constater dans ces images. Mais, le logo du cinquantenaire du Mali sur ces tenues blanches portées par ces filles, ont beaucoup changé le sens de l’évènement.

Le logo du cinquantenaire de l’Indépendance du Mali fêtée il ya des années, sur la tenues de démonstration des filles peules lors d’un évènement culturel, l’on se pose la question de savoir ce qui a pu occasionner cela.

Beaucoup de personnes comme moi sur place, n’ont pas apprécié ce fait et je me rappelle d’ailleurs qu’une femme venue de Bamako, à la vue de ces tenues au moment de l’annonce de l’arrivée du Ministre du Développement Rural, a tenté de faire disparaitre ces filles mais il était trop tard.

A mon avis, cette responsabilité se situe à plusieurs niveaux : la grande négligence du comité d’organisation et le manque de contrôle par leurs chefs et les autorités locales. D’habitude, avant le jour J, l’on doit tout faire passer pour contrôle pour corriger les erreurs. Non seulement le logo ne correspond pas à l’événement, mais également celui qui verra ces photos dans des années à venir, ne comprendra pas ou pensera que celui qui publie ces images a juste voulu illustrer les démonstrations par des anciennes images prises quelque part.

Toutes les mesures doivent être prises pour mettre fin aux pratiques de ce genre pour éviter de donner un autre sens aux événements importants comme celui-ci auxquels les gens viennent de partout pour prendre part.

Publicités

5 commentaires sur “Le logo du cinquantenaire du Mali sur cette tenue, une erreur d’organisation

  1. A reblogué ceci sur Konakry Expresset a ajouté:
    Au-delà de la présence de ce logo qui semble si mal apprécié par mon ami Boukary Konaté auteur de ce billet, cette cérémonie me ramène plusieurs décennies en arrière. A Gongoré, sur les hauteurs du Fouta-Djallon, dans les années ’40, avant que je ne commence l’école française, j’ai participé à une grande transhumance. Lorsque les campagnes devenaient sèches et ne fournissaient plus assez d’herbes pour l’alimentation du cheptel, tous les villageois valides accompagnaient les animaux dans les bas-fonds, pour attendre le retour de la saison des pluies.

    Avant le départ, il y avait des réjouissances pour les humains et une préparation spéciale pour les animaux. Pour eux, il s’agissait de leur donner une alimentation riche en sels minéraux pour les renforcer contre la fatigue qu’impliquait la descente vers les vallées. La distance me semblait alors très grande, alors qu’en réalité, elle ne devait même pas atteindre les 10 Km. Mes souvenirs sont mis mal au point à cause des fortes diarrhées qui me tourmentaient.

    Merci petit Bambara de m’avoir replongé dans ce lointain passé.

    J'aime

  2. Au-delà de la présence de ce logo qui semble si mal apprécié par mon ami Boukary Konaté auteur de ce billet, cette cérémonie me ramène plusieurs décennies en arrière. A Gongoré, sur les hauteurs du Fouta-Djallon, dans les années ’40, avant que je ne commence l’école française, j’ai participé à une grande transhumance. Lorsque les campagnes devenaient sèches et ne fournissaient plus assez d’herbes pour l’alimentation du cheptel, tous les villageois valides accompagnaient les animaux dans les bas-fonds, pour attendre le retour de la saison des pluies.

    Avant le départ, il y avait des réjouissances pour les humains et une préparation spéciale pour les animaux. Pour eux, il s’agissait de leur donner une alimentation riche en sels minéraux pour les renforcer contre la fatigue qu’impliquait la descente vers les vallées. La distance me semblait alors très grande, alors qu’en réalité, elle ne devait même pas atteindre les 10 Km. Mes souvenirs sont mis mal au point à cause des fortes diarrhées qui me tourmentaient.

    Merci petit Bambara de m’avoir replongé dans ce lointain passé.

    Aimé par 1 personne

    • Merci Abdoulaye. Nous ne finissons pas d’apprendre auprès de vous. Tu sais, mon souci, et d’ailleurs l’objectif du projet, c’est e pouvoir garder au moins, une trace de ce que vous les sages, ont vecu.

      J'aime

  3. L’importance de l’erreur m’échappe : quelle importance si les femmes portaient une tenue datant d’il y a quelques années ? Heureusement le tissu a resisté à l’usure !
    Cependant, Boukary Konaté me confronte avec un aspect de la culture malienne contemporaine : à chaque événement son propre tissu, souvent de mauvaise qualité et donc quasiment jetable : quel gaspillage !

    J'aime

    • Merci bien pour ce point de vu différent du mien, mais pertinent aussi. Cependant, je pense que le logo a un sens profond et nous désignerait que nous sommes à une cérémonie qu’indique ce logo, donc la fête de l’indépendance du Mali: cinquantenaire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s