L’enfance, le paradis perdu…

DSC_0631L’enfance est le paradis le plus précieux qu’on puisse perdre et qu’on ne retrouve plus dans ce monde ici bas. C’est une époque de notre vie où tout est joie, tout est amour, tout est puéril, tout nous souris, tout nous accorde affection…

Enfance, c’est cette époque de la vie où notre esprit n’a  pas encore commencé à faire la différence entre le bien et le mal, où notre cœur n’a pas encore commencé à enregistrer les mauvais actes de ceux qui tentent toujours de rendre noire, les pages très claires que Dieu a attribuées à chacun de nous à la naissance : la conduite, la liberté, la dignité….

L’enfance, c’est la joie, le sourire accompagnés de petites courses entre les portes, les bras sans distinction entre les gens qui nous entourent et qui ont tous l’air gentil avec nous, sinon, le contraire, nous ne le remarquons pas et alors, nous sommes innocents…

Là, chacun est réceptif à notre joie, à l’amour que nous jaillissons autour de nous et  nous recevons des cadeaux… Là-bas,   on parle toujours de nos de nos jeux puériles très fascinants, de nos pas de danse et de nos petites expressions apprenant quand on apprend à parler, à chanter, à danser.

Enfance, le moment où nous  déclenchons la douceur dans le cœur de nos parents et de ceux de l’assistance qui nous entoure partout où par nos imitations de mariage, de cuisine, de fabrication de petits objets et cela partout où nous nous trouvons sans même tenir compte de savoir si le lieu est propice, car, nous ne le savons pas, oui, nous le savons pas, parce que nous sommes joie et tous nos actes sont joie pour les tout le monde !  Enfants, nous le sommes et tous nos gestes amusent nos parents et leur donne un espoir pour demain, oui, un demain meilleurs où ils nous voient franchir tous les obstacles qui s’opposeront à notre chemin… Nos gestes plongent ainsi la pensée de nos parents dans un futur très lointain, un futur dans lequel, ils nous voient déjà grands, mais ignorant totalement le sort que la nature nous réserve et alors, parfois, la joie de nos parents se transforme en inquiétude, mais nous le savons pas et le fait de ne pas le savoir nous rend toujours agréable et rend heureux nos parents et remonte encore leur moral…

Enfance, une époque de la vie où nous sommes capables de déclencher des rires même pendant des jours de malheur et cela, de par nos gestes insensés au milieu de nos parents, de nos tantes, de nos cousins et cousines, de tout l’entourage en laissant des traces de souvenir partout où nous passons, des traces qui nous rappellent toujours de ces moments de merveille de notre vie, quand nous grandissons…

Ici, un objet nous dit que pendant l’enfance, nous nous amusions ici avec les filles et les garçons de même âge que nous ;  en visite chez un oncle, un autre objet nous rappelle l’amour et la considération que les frères de notre chère maman nous accordaient et nous rappelons peu à peu, les dégâts que nous causions et que personne ne bronchait…  Parfois, si une tante essaie de nous le rappeler, on baisse le regard, on sourit un peu et on regrette que nous ne retrouvions plus jamais ces moments de joie de notre vie…

Ces souvenirs d’amour, de joie et d’innocence, nous accompagnent pendant le reste de la vie, et cela constitue un paradis perdu qu’on ne retrouve plus !L’enfance, le paradis perdu, un moment de la vie où la collaboration entre filles et garçons comme celle de ces enfants, n’est comprise que dans le sens de simple camaraderie.

Longue et heureuse vie à tous les enfants, à tous les jeunes du monde entier.

Publicités

Un commentaire sur “L’enfance, le paradis perdu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s