Le respect du genre au village, qu’en dit-on?

DSC_0065

Dans notre pays, même si des voix s’élève contre cette pratique, les tâches sont généralement classées selon les genres. Mais il est important de signaler que ce classement des tâches par genre prend effet à un certain âge quand les enfants grandissent.

DSC_0049Même si ceux qui l’ont pratiqué ne l’évoquent pas assez à leur arrivée en ville, la plupart de tous ceux qui ont quitté les villages pour s’installer en ville ont chacun, à leur jeune âge, aider leurs mères dans les activités féminines. Ils ont puisé de l’eau pour remplir des jarres, chercher et fendre des bois pour la cuisine, balayer la cour, laver les ustensiles de cuisine, et beaucoup d’autres petites activités pour leur mère. Si cela concerne les garçons pour leur mère, les filles ne sont pas également exclues dans les certaines tâches d’homme. Beaucoup de femmes rurales en ville aujourd’hui, ont aidé les hommes dans certains travaux qui seraient sensés être réservés aux hommes comme  apporter de l’eau par exemple pour pétrir le banco pour la réfection des maisons familiales après la saison des pluies. Dans les deux cas, il est important de signaler que l’un ou l’autre genre s’engage volontairement ces travaux  pour avoir des bénédictions avec le parent du genre opposé. Par exemple qu’un garçon aide son père dans ses occupations est tout à fait naturel,  mais le voirDSC_0044 s’occuper des tâches de sa mère se voit dans l’optique de la recherche des bénédictions avec cette dernière. De la même manière, c’est tout à fait normal qu’une fille aide sa mère dans les différentes tâches, mais la voir également dans les travaux des hommes se voit dans le même angle de la recherche de bénédiction avec son père.  Dans tous les deux cas, ses actes des enfants rendent heureux, le couple parental et chaque enfant est intérieurement fier d’avoir travaillé pour son parent de sexe opposé. Non seulement l’idée de la recherche de bénédictions, mais « ne t’attends pas à quelque chose de bien de la part de tes futurs enfants que tu n’as pas fait pour tes deux parents »est une pensée connues de chez nous qui motive les enfants à éviter de voir leurs  parents affairés sans les aider. Pour le garçon que pour la fille, c’est un acte glorieux reconnu par l’entourage et encouragé.

Une grande reconnaissance pour une fille le jour de son mariage

Emotive de quitter ses parents et inquiète pour sa nouvelle vie de couple, le jour de son mariage, chaque fille qui a travaillé pour ses deux parents quitte sa famille avec fierté le jour de son mariage. Tous ses faits sont relatés ce jour au grand public et cela est une fierté pour les deux parents, mais pour la fille elle-même d’avoir aidé sa mère, mais également son père même dans les tâches qui n’étaient une obligation pour elle. Cette contribution d’une fille au développement de la famille parental avant son mariage reste très considérable chaque fois qu’elle effectue rend une visite à ses parents après son mariage. Sans le dire, les parents se souviennent ce qu’elle a fait pour eux avant qu’elle ne soit mariée et elle est elle-même fière d’avoir contribué à la construction d’un mur de la famille ou d’un grenier…

Si vous aussi, vous avez travaillé pour vos deux parents, partagez vos expériences et vos sentiments avec nous.

A suivre…

A suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s