L’importance du chameau pour les populations nomades du Nord au Mali

DSC_0135Il est nécessaire de sillonner le Mali du nord au sud pour se rendre compte de sa diversité traditionnelle et culturelle merveilleuse. C’est ce brassage culturel qui fait la beauté, la fierté et la force de notre pays. Un enfant du sud sera probablement étonné de découvrir que le chameau possède toute cette vertu qui joue un grand rôle dans la vie des populations de ces différentes Régions comme Tombouctou, Kidal et Gao.

Dans notre pays, les chameaux sont fréquents dans les Régions de Tombouctou, Kidal et Gao. C’est un animal pouvant boire jusqu’à deux cents (200) litres d’eau à la fois, ce qui fait qu’il peut passer un long moment sans boire à cause de la réserve d’eau qu’il peut garder pendant longtemps

Ainsi, au cours de leurs déplacements, quand les nomades se perdent dans la grande nature et viennent à manquer de l’eau, ils appliquent une incision sur l’estomac du chameau pour récupérer une quantité d’eau qu’ils boivent avant de tomber sur un autre point d’eau. L’animal devient également une boussole qui les guide jusqu’à un prochain village.

En plus de ces rôles que peut jouer l’animal dans le nomadisme,  son urine sert également à soigner traditionnellement plusieurs sortes de maladies de même que sa crotte utilisée pour soigner traditionnellement les grandes plaies dans les différentes localités des Régions Nord du Mali.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s