A quoi sert l’arbre à palabre dans votre village?

Arbre à palabre à Fayira, un village de la Région de Ségou
                                      Arbre à palabre à Fayira, un village de la Région de Ségou

Vos réactions nous intéressent nous aideront à restituer les rôles que pouvaient (peuvent) jouer dans nos villages africains, ces grands arbres au milieu du village appelés « arbres à palabre »

A quoi sert l’arbre à palabre dans votre village? Si il n’existe plus chez vous, par quoi a-t-il été remplacé? Trouvez-vous que nous avons toujours besoins de ces pratiques ancestrales dans nos villages?

Publicités

4 commentaires sur “A quoi sert l’arbre à palabre dans votre village?

  1. Ce serait intéressant de connaitre les résultats de cette enquête. A quoi servent les arbres à palabre aux temps des NTIC et RFI et autres que l’on peut suivre dans les villages les plus reculés.

    Participons massivement à cette enquête pour que les résultats aient un sens.

    J'aime

    • Merci Abdoulaye Bah pour cette rapidité et ces précisions dans le commentaire. Cela me pousse à ajouter de savoir si les TIC et les autres moyens de communications et d’information jouent les mêmes rôles dans les villages que les arbres à palabres. Merci

      J'aime

  2. Quelques réactions par rapport aux questions posées:
    Abdourahmane Mbodji:
    « discuter des problèmes du villages (rapports entre individus sécurité hivernage établissement des règles de conduites et partage) »

    Issa Kone:
    « L’arbre à palabre est le lieu de témoignage des faits qui déroulent dans le village. Un lieu paisible ou les sujets consternants la communauté et les familles sont discutés. »

    Amaibe Dougnon:
    « Bonjour il y a plusieurs lieux de palabres selon ma connaissance: l’arbre à palabre est le premier, par ce que c’est le lieu où la première pierre du village a été posé. C’est un lieu de rencontre; un lieu de justice un lieu où on raconte le problème du village.
    Apres il y a la case a palabre et la planche a palabre .Merci. »

    Isabelle Piccinini:
    « Un arbre à palabres, le lieu où se réunissent les hommes et les femmes pour palabrer (discuter) des problèmes liés au village. On écoute présentement les vieux qui ont la Sagesse et le savoir-faire !!!! Émoticône grin »

    Mamadou Gladia Keita: »
    Salut! Malheureusement ce sujet m’échappe. Je crois cas même que c’est un arbre sacré du village sous lequel la justice est faite entre les individus, c’est la justice traditionnelle et je sais que c’est un élément capital du village. »

    Notre réponse par rapport aux différentes réactions:

    Quand le village se réveille:
    Isabelle Piccinini, bonjour et merci pour ton intervention. Tu es Africaine ou tu as appris au cours de tes séjours en Afrique? Est-ce que c’est possible pour toi d’énumérer certains sujets débattus ou de donner un exemple si tu en as assisté?

    Quand le village se réveille:
    Amaibe Dougnon, merci pour ce commentaire. Oui, mais est-ce que tous ces lieux existent dans le même village ou chaque village possède un ou deux d’entre ces lieux? Est-ce ces lieux continuent de jouer les mêmes rôles? Quand tu parles de case à palabre, est-ce qu’il s’agit du vestibule du chef de village dans certaines localités? S’agit-il du mirador quand tu parles de la planche à palabre? Merci de nous édifier davantage.

    Quand le village se réveille:
    Merci Issa Kone pour ce commentaire. Est-ce que ces rôles continuent à se tenir à présent dans votre village?

    Quand le village se réveille:
    Merci Abdourahmane Mbodji pour ce commentaire. Est-ce que ces rôles continuent à se tenir à présent dans votre village?

    Quand le village se réveille:
    Merci Abdourahmane Mbodji pour ce commentaire. Est-ce que ces rôles continuent à se tenir à présent dans votre village?

    J'aime

  3. Autres réactions par rapport à l’article;
    Abdourahmane Mbodji Bien:
    « sure que ces roles continuent dans les villages du sine -saloum. mais ces pratiques sont aujourdhui menaces par la modernite et l’exode rurale »
    Issa Kone:

    « Dans mon village : koyena ! Oui cette tradition demeure a present sous different forme due to multi ethnicity . Car mon village est compose de Bambara , Dogon, peulh, Bobo et Minianka Ma derrière visite en octobre denier : j’ai assiste a celui des Bambara sous le Toro( ficus gnafalocarpa) et celui des Dogon sous le Tokuna ( hangars ) »

    Issa Kone:
    « Oui je suis Africain et encore mieux villageois Malien de naissance et de vie. L’exposition des informations issues des discutions sous l’arbre a palabre a comme limite : la distance que couvre l’ombre de ce dit arbre a moins que tu soit un delegue. Quand le village se reveille : les sujets couraments debatus sous l’arbre a palabre sont les conseils que la nuit a donnee ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s