la cigogne, la météo traditionnelle au village

DSC_0052 (2)

Dans les villages, les sciences traditionnelles reposent sur les résultats des remarques, des observations et des analyses des faits qui se sont déroulés plusieurs fois, donnant les mêmes effets approximatifs sur une longue durée. Même si ce ne sont pas des sciences exactes, elles ont également montré leurs preuves dans beaucoup de choses pratiques dans les localités rurales. Sur cette base, chez les paysans au village, les cigognes servent de météo traditionnelle.

Les cigognes sont des oiseaux migratoires. Leurs arrivées dans plusieurs localités rurales de notre pays coïncident avec l’approche de la saison des pluies. Suite à ce constat, selon les sages du village, la vue de ces gros oiseaux noirs dans les branches d’arbres montre le début de l’hivernage. Ainsi, les paysans se préparent pour commencer les travaux champêtres. Mêmes si elles ne sont pas domestiques, les cigognes à leurs arrivées choisissent les gros arbres dans les villages et même dans des familles pour faire leurs nids. Leurs séjours dans les familles ne dérangent pas parce qu’elles restent toujours dans les branches d’arbres dans les villages et descendent par terre quand elles vont à la de leurs proies dans la forêt.

Même si aujourd’hui, les populations rurales ont accès aux informations relatives à la pluviométrie à travers les télévisions, les radios et des téléphones, les sages continuent à attribuer ce rôle aux cigognes dans nos villages.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s