N’est pas responsable qui le veut

La responsabilité consiste à bien accomplir avec conscience et satisfaction, le devoir qui nous a été confié. La responsabilité peut s’acquérir soit d’une manière naturelle (comme un chef de famille par exemple) soit nous sommes désignés (comme dans les postes de responsabilité administrative). Dans tous les cas, le sens de la responsabilité nous exige l’accomplissement de ce devoir de responsabilité avec conscience et engagement.

Le facteur physique, mental, moral et social, importants comme critères d’attribution d’une responsabilité à quelqu’un sont toujours considérés et pris en compte dans les villages, à chaque qu’il s’agit de désigner quelqu’un comme responsable.

Rokia TRAORE, la vedette malienne, a détaillé le facteur physique, mental et moral dans son titre intitulé CIWARA :

« Pour les rencontres dans le vestibule du chef de village, que les sages soient invités ;

Quand il s’agit d’une rencontre pour une prise de décision importante au sujet du village, que les personnes âgées soient invitées;

Quand il s’agit de décider du mariage d’un jeune garçon du village, que les personnes âgées soient réunies;

Quand il s’agit de décider du mariage d’une jeune fille du village, que les personnes âgées soient réunies;

Mais quand il s’agit de débroussailler pour faire de nouveaux champs, que soient appelés les braves jeunes du village… « 

Dans cette chanson, l’artiste veut montrer le rôle, la place, la responsabilité de chaque couche de la société villageoise en fonction de sa capacité physique, morale et mentale.

T’accorder une confiance dans le village, relève de la confiance que la communauté accorde en ta personne, mais aussi en toute ta famille selon l’assistance de laquelle tu as su te comporter dans la société. Alors, faillir à ton devoir de responsabilité ou trahir cette confiance et un déshonneur à l’endroit de toute ta famille dont tu es considéré comme produit. De ce fait, honorer ta famille et rendre perpétuelle cette confiance, constituent des sources de motivation du responsable pour combler l’entente de la communauté toute entière. Faillir contrairement à ce devoir est un grand déshonneur pour toute la lignée du responsable incompétent. Voyant alors ces argumentations, le premier garde-fou d’un responsable vient de lui-même, de sa famille, avant le contrôle de la communauté de crainte de ne pas salir l’honneur familiale dans la société.

Selon les sages du village, les soucis de la mère d’un jeune désigné comme responsable commence depuis l’annonce de la responsabilité jusqu’à la fin du mandat et devient dès lors auprès de son fils, une conseillère permanente pour ne pas décevoir la communauté et déshonorer la famille! Dans ce cas, l’atteinte d’un bilan positif et satisfaisant pour la communauté est beaucoup plus source de joie que l’annonce de la bonne nouvelle de la responsabilité

Pouvons-nous refuser une responsabilité au village ?

Non ! Refuser d’accepter une responsabilité au village, c’est montrer l’incapacité à servir ta communauté, c’est trahir la confiance que la communauté t’avait accordée, c’est donner le contraire de l’image que la communauté avait donné à ta famille. Alors, chacun dans la société était obligé de se montrer digne partout et à tout moment et de pouvoir relever le défi qu’on lance à ta famille en te désignant comme responsable. C’est pourquoi dans le village, chaque famille avait une étiquette dans un domaine. Si les membres de cette famille sont des grands travailleurs, les membres de telle n’hésitent pas de dire la vérité en toute circonstance et ceux de telle autre sont très serviables et la responsabilité était confiée en fonction de ces critères. Cela étant connu dans le village et dans toute la localité, aucun membre d’une famille n’acceptait donner le contraire de l’image qu’on collait à sa famille d’une manière positive. Ainsi, cette étiquette était transmise dans la famille, de génération en génération. Voici pourquoi, il n’est pas rare d’entendre dans les bouches des griots ou des sages quand ils interviennent pour mettre fin à un conflit ou pour mettre quelqu’un sur le droit chemin :

« Ton père, durant toute sa vie, n’a pas accepté de faire cela. Accepteras-tu de le faire ? »

Cette phrase a pour but de rappeler à la personne qu’il est sur le point d’abandonner les bonnes manières qui lui ont été enseignées par ses parents. Bien accomplir son devoir de responsabilité est un héritage que chaque personne doit garder sans tâche car les conséquences sont immortelles pour toute la lignée familiale.

 Selon vous, c’est le même sens de la responsabilité aujourd’hui ? Qu’est-ce qui a changé ? Que conseillez-vous à nos responsables d’aujourd’hui ?

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s