Mali, proverbe: « Lors du transport du trousseau d’une nouvelle mariée, la maligne est chargée de la grosse pierre à moudre »

dsc_0058-4.jpg
Une pierre à moudre

Le proverbe joue un rôle important dans la société traditionnelle africaine. Il est utilisé tout au long de la journée, dans la vie quotidienne des populations rurales. Le proverbe est également très utilisé lors des rencontres entre les sages autour des sujets importants de la communauté, surtout dans les vestibules et sous les arbres à palabre. De générations en générations, les jeunes apprennent les proverbes auprès des vieilles personnes. Lire la suite

Religion et traditions peuvent-elles faire bon ménage au village?

img_20160911_164458

Oui, quand elles créent de l’ambiance au sein de la communauté. Une des patrimoines matérielles que les femmes continuent de perpétuer au village, c’est cette taquinerie entre les nouvelles mariées et leurs beaux-frères au village le jour de la fête de Tabaski. Symbole de l’entente et de la cohésion au sein de la communauté, cette pratique consiste par une nouvelle mariée à inviter son beau-frère (le grand frère de son mari) en dépit du respect qui règne entre eux, soit à piler le mil ou à puiser de l’eau pour remplir la jarre, quand même à accomplir une tâche attribuée aux femmes. Lire la suite

Sous l’arbre à palabre , les mots ne trahissent pas la réalité sociale

IMG_20160607_153107
Arbre à palabre du village de Sinsina

Dans les villages, les grandes décisions sont prises à travers les conseils des sages sous l’arbres à palabre, dans le vestibule du chef de village, dans le Toguna. A Sinsina, le conseil des sages  se tient sous l’arbre à palabre.

Sinsina est un village de la commune rurale de Sanankoroba, situé à quelques kilomètres de Bamako. Les populations du village vivent en harmonie. Au milieu du village se trouve un arbre géant, bien entretenu et respecté de tous à cause de son rôle dans le maintien de la paix, le vivre ensemble, la cohésion sociale et de l’entente entre les populations. Sous cet arbre à palabre, toutes les grandes décisions du villages sont prises suite à la convocation du chef de village. Lire la suite

La carafe traditionnelle au village

IMG_20151110_090703 (2)

Cette calebasse à cou allongé, est la carafe ou le bidon traditionnel qui provient d’une espèce de calebassier.

Dans les villages maliens, cette carafe jouait un grand rôle dans la vie quotidienne des peuls. Ils y mettaient de l’eau et du lait au cours de tous leurs déplacements et servait ainsi de bidon traditionnel. C’est également dans cet objet que les femmes peules secouent du lait pour en produire du beurre.

DSC_0227
Images de danse de masque à Kondogola, commune rurale de Cinzana-Gare, Ségou

Cette carafe traditionnelle accrochée à la ceinture d’un jeune peulh muni de son gourdin derrière les animaux dans la brousse (comme dans cette image lors d’une danse de masques à Kondogola dans la commune rurale de Cinzana-Gare), est très jolie à voir.

Même si on la retrouve encore avec certaines vielles peules pour produire du beurre de lait, Aujourd’hui, (oui, c’est le moment), il est très rare de voir cette carafe avec les bergers dans la brousse. Elle est remplacée par le bidon moderne qui ne s’accroche pas à la ceinture, mais à l’épaule.

la cigogne, la météo traditionnelle au village

DSC_0052 (2)

Dans les villages, les sciences traditionnelles reposent sur les résultats des remarques, des observations et des analyses des faits qui se sont déroulés plusieurs fois, donnant les mêmes effets approximatifs sur une longue durée. Même si ce ne sont pas des sciences exactes, elles ont également montré leurs preuves dans beaucoup de choses pratiques dans les localités rurales. Sur cette base, chez les paysans au village, les cigognes servent de météo traditionnelle. Lire la suite

La production du beurre de karité dans les villages maliens

Photo prise à Doulé, Province du Sourou, Burkina Faso en 1996 par Jacqueline Ancelot
Photo prise à Doulé, Province du Sourou, Burkina Faso en 1996 par Jacqueline Ancelot

Dans les localités rurales et dans les villes au Mali, le beurre de karité est utilisé pour plusieurs besoins quotidiens. Dans les villages, le beurre de karité est  quotidiennement utilisé dans la préparation des repas. Les vieilles femmes l’utilisent dans la fabrication du savon traditionnel. Il joue également un grand rôle dans le domaine de la médecine traditionnelle à cause de ses vertus. Lire la suite

Le rôle social des cérémonies annuelles dans les villages

Les vieilles personnes aussi dansent lors des cérémonies au villages
                                Les vieilles personnes aussi dansent lors des cérémonies au villages

Les cérémonies de mariage et de fêtes traditionnelles annuelles constituent des occasions de retrouvaille et d’intégration sociale entre les jeunes de différents villages maliens. Ces fêtes se tenaient chaque année dans presque tous les villages du Mali. C’était une occasion pour les jeunes de plusieurs localités de se retrouver d’une manière successive dans différents villages pour se tisser des liens de connaissance, d’amitié et de collaboration. Lire la suite