Le maraîchage traditionnel par des femmes de Tiongoni, un village riverain du fleuve Niger entre Ségou et Markala

Maraîchage traditionnel au Mali
Maraîchage traditionnel au Mali

Dans les localités rurales, comme dans les villes, les femmes ne sont pas assises, elles sont quotidiennement sur pied pour participer au développement socio-économique du pays, du continent et de l’humanité toute entière.

Publicités

Un système de Fast Food au village ?

Système de Fast Food au Village
Système de Fast Food au Village

Aux alentours des champs, dans les localités dogons au Mali, on retrouve un peu partout, ces petits trous sur des grosses pierres. Pour un système de Fast Food au village ? Oui, peut-être, parce que ces trous servent à moudre les grands de mil à manger sur place.

Quand les habitants du village sont dans la forêt pour différentes activités (récoltes, pâturage, chasse ou d’autres activités) et qu’ils ont faim, au lieu de retourner à la maison avant le temps prévu, ils se servent de ces petits trous pour se faire à manger et rester encore un peu longtemps à travailler.

Ils cueillissent des grains de mil secs sur des épis dans les champs et les moudre avec des mouvements de va-et-vient d’une autre petite pierre sur les grains versés dans ces petits trous fait sur des grosses pierres. Ils mangent la poudre, boivent un peu d’eau et continuent avec leurs activités jusqu’au l’heure de retour. Des fois, les gens amènent avec eux, un petit bol, du lait ou du pain de singe et du sucre qu’ils mélangent avec cette poudre pour améliorer la qualité du repas.